Réunion de Conseil Local Lundi 1er Mars 2010
Article mis en ligne le 8 mars 2010
dernière modification le 7 mars 2010

par Emmanuel Courcelle
logo imprimer

Ordre du jour

- Conseil d’administration
- Questions diverses

Réunion de conseil d’administration

La liste des commissions a enfin été établie. Par contre, les dates figurant sur les convocations sont toujours aussi fantaisistes...
Hôtel du Barry : convention en cours de rédaction, ainsi qu’un cahier des charges d’utilisation. La rénovation est prise en charge par la Mairie et la Région, à 50% chaque.
Pont de l’ascension : sera remplacé (on ne sait trop comment) durant les cours, le lundi de pentecôte sera rattrapé les 7 Avril et 11 Mai, cela ne concerne que les professeurs.

Règlement intérieur et charte internet : Il entre en vigueur dès son adoption (c-à-d dès aujourd’hui). La FCPE a obtenu le registre des sanctions (cf. réunions précédentes). Cela n’a pas été simple, car l’administration n’est pas particulièrement favorable à la transparence... Beaucoup moins réjouissant, le fait que les élèves n’aient pas été consultés sur ce nouveau règlement. De manière générale, il apparaît comme très normatif : un bon paquet d’interdictions, pas grand-chose de positif. Il y a un évident manque de volonté d’avoir une concertation avec les lycéens. Il y a en outre un règlement spécial pour l’E.P.S., avec une gestion particulière des dispenses.

Les horaires ont changé : en effet la récréation du matin (10mn) était insuffisante, beaucoup rentraient en retard. Un système compliqué a été adopté (durée des cours variable sur la journée), l’objectif était que la récréation du matin dure 20mn, et que les cours se terminent à 18h00 (à cause des horaires de train ou de bus).

Charte des voyages : un enseignant est intervenu au nom des autres enseignants pour expliquer qu’il était impossible d’organiser des voyages corrects à cause de la charte des voyages (et des tarifs qu’elle impose). Les parents d’élèves interviennent alors pour défendre la charte, qui si elle n’est pas parfaite a au moins le mérite d’exister. Elle permet de limiter les frais, cela dit il y a tout-de-même 12 voyages organisés cette année. Si un enseignant a un projet exceptionnel (et qui dépasse les sommes envisagées par la charte), le CA peut l’écouter. Notre sentiment est qu’il est important de tenir bon sur le plafond, sinon ça va dériver... Par contre, certains ne partent pas en voyage, il n’est pas certain que ce ne soit pas pour des raisons financières. Faut-il que la subvention soit répartie pour tout le monde, ou faut-il la réserver à quelques-uns afin qu’ils puissent partir ? Il nous semble que la subvention doit être répartie, sinon beaucoup de gens seront en difficulté. Par contre c’est le fond social qui doit venir en aide aux familles dans le besoin, à condition bien sûr que celles-ci fassent appel à lui... et qu’elle connaissent la procédure, donc.

D.G.H. M. le Proviseur présente son projet pour la rentrée 2010. Il n’y a pas de perte de postes, par contre toujours une baisse d’effectifs, en raison d’une trop faible attractivité du lycée. Beaucoup d’heures supplémentaires en EPS : les enseignants tiennent à avoir des heures sup (9 heures pour l’un d’entre eux !). Une motion à l’initiative de la FCPE demande à la place des heures sup la création d’un poste d’EPS. Elle est adoptée (votée par FSU/SUD/FCPE).

Le lycée est en désaccord avec les propositions du rectorat, donc la DGH n’a pas été soumise au vote. Cela dit, le désaccord porte sur 19h00 supplémentaires sur 2000, ce qui est très peu par rapport à d’autres lycées : le lycée est relativement bien doté, signe que la négociation a été bien menée.

Plus de distinction entre LV1 et LV2 (pour les 2ndes), mais des groupes de niveau, les groupes auront 25 élèves.

Le projet est approuvé par 11 voix pour, 5 voix contre et 4 abstentions

Rencontres parents-profs en secondes : Refus de l’administration, Alain continue à insister pour qu’elles soient organisées. On peut s’appuyer sur un texte qui dit que deux réunions doivent être organisées dans l’année, l’une au début de l’année, l’autre en tête à tête avec les parents en cours d’année.

Bac blanc : Refus du lycée d’organiser un bac blanc avec sujet commun, corrections anonymes. Rien d’obligatoire là-dedans, et cela touche la pédagogie. On peut râler mais sans illusions.

ProNotes : 50% des classes n’ont rien dans pronotes, ou alors les notes sont inscrites la veille du conseil de classes.


Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.0