Réunion de conseil local Lundi 19 Octobre 2009
Article mis en ligne le 9 novembre 2009
dernière modification le 3 mars 2010

par Emmanuel Courcelle
logo imprimer

23 personnes présentes

Délégués et Commissions

Travail de composition des commissions, d’identification des parents délégués... Les commissions issues du C.A. sont :

- Le C.V.L. (Comité pour la Vie Lycéenne), à revivifier (a bien dormi l’an passé)
- le C.E.S.C. 2 à 3 personnes souhaitées, peuvent être extérieures au lycée. Essentiellement organisation des "points écoutes parents" (3 réunions publiques par an) avec l’assistante sociale du lycée.
- Le C.H.S. 2-3 parents
- Cantine voir plus loin
- E.N.T. Commission sur l’Espace Numérique de Travail, M. Olive a promis lors de l’assemblée générale que les parents pourraient participer à la réflexion autour de la mise en place de l’E.N.T. à partir de la Toussaint.

Discussion préparatoire au C.A.

Cantine : Paiement de la cantine le mercredi : très peu d’élèves mangent au lycée le mercredi à midi, et pourtant il n’y a pas la possibilité de payer 4 repas au lieu de 5. Ce point avait été abordé à l’A.G., et il avait été répondu que la responsabilité en incombait à la Cuisine Centrale. Certains parents se sont alors renseignés à la Cuisine Centrale, qui a répondu que le problème ne vient pas d’eux, Saint-Sernin serait le seul lycée à imposer ce fonctionnement. Il faut donc relancer l’administration à ce sujet. Une discussion s’engage alors sur la revendication de "relocaliser" la cuisine à la faveur des travaux de réhabilitation (la cuisine actuelle étant hors norme). Cette revendication est portée par la FCPE, et soutenue par le personnel du lycée. Les raisons invoquées sont les suivantes :
- Actuellement, c’est mauvais (dixit la majorité des élèves).
- Pas de problème de prix, celui-ci étant imposé par le Conseil Régional
- Les parents pourraient plus avoir leur mot à dire avec une cuisine locale
- Actuellement, les internes n’ont pas de petit déjeuner servi.

Attention toutefois, rien de magique là-dedans : il y a eu une expérience négative au Collège des Chalets, où la "relocalistation" a entraîné une dégradation de la qualité et de la quantité : il est en effet plus difficile de faire des économies d’échelle. Pour ce qui est des relations entre les parents et l’équipe de cuisiniers, ça ne marche pas fort aux Chalets (alors qu’à Croix Daurade c’est l’inverse). Donc tout dépend des équipes en place, au moins avec la cuisine centrale il existe des structures pour gérer cette relation (commission cantine, la FCPE y siège).

De toute façon, ce débat est pertinent pour le moyen terme. A court terme, il faut régler :
- le problème du paiement du mercredi
- le problème des internes, qui doivent pouvoir déjeuner le matin

Télénotes, E.N.T. (Espace Numérique de Travail) : Le logiciel télénotes a disparu, ce que regrettent les parents. Il doit être remplacé par l’E.N.T., mais quand ? Nous souhaitons être vigilants, afin de ne pas rater le coche du numérique, qui risque d’avoir des conséquences très importantes dans les années à venir. Or, il n’y a pas de budget pour accompagner la mise en place de l’E.N.T. D’autre part, les "EDAT" (personnel technique qui assure la mise en place de ces trucs) sont en grève sur la région depuis la rentrée (on n’en parle pas trop, ils ne sont que 2 et c’est justement pour ça qu’ils sont en grève). Le Conseil Régional, de son côté, ne veut pas mettre de personnel pour cela. Ce sera sans doute une question à aborder avec la FCPE 31.

Voyages scolaires : Rappels sur les voyages scolaires : un enseignant propose au CA d’organiser un voyage scolaire, et la C.A. vote pour on contre. La FCPE se prononce sur les critères suivants :
- Refus des voyages dont le coût supporté par les parents est supérieur à 300 €
- L’intérêt du voyage sur le plan pédagogique doit être évident.
Tous les jeunes ne partent pas, tout dépend de la volonté des enseignants. Il n’y a pas eu à notre connaissance de demande de subvention à la Commission européenne.

Pause de midi : Certains parents trouvent que 2h00 de pause à midi c’est trop (il serait préférable de sortir plus tôt le soir). Il faut tout-de-même savoir que tout le monde n’a pas deux heures (certains ont moins de deux heures pour cause d’enseignements d’options). D’autre part une heure de pause cela serait insuffisant pour "souffler". Enfin il y a des activités organisées (notamment groupes théâtre), celles-ci devraient s’arrêter si la pause devenait plus courte. D’après l’administration, moins de pause à midi entraînerait plus de trous dans la journée, mais pas de départ plus tôt l’après-midi. Enfin, Saint-Sernin est le seul lycée de Toulouse qui ferme le samedi matin, cela expliquant la lourdeur de certaines journées en semaine.

Section européenne : Une personne pose le problème de sa fille qui est inscrite en Section européenne + Musique tout en ayant une dérogation car pas du secteur (possible car option Musique). Le lycée avait dit que cela ne posait pas de problème lors des journées porte ouverte, en fait la section européenne est réservée aux personnes venant du secteur. Il faudrait que ce soit dit clairement lors des portes ouvertes. Il n’est pas possible d’aborder ce point en C.A. cependant.

Protocole de remplacement : La loi prévoit que l’administration établisse un protocole de remplacement lorsqu’un enseignant est absent, et explique au C.A. comment cela a fonctionné, en produisant des statistiques sur l’année.

Rôle des parents délégués :

Le rôle d’un parent délégué est rappelé, tout se trouve ici.

Conseil de discipline Jeudi 22

12 élèves vont passer en conseil de discipline Jeudi prochain suite à un texte co-écrit et particulièrement agressif et scandaleux sur un enseignant. Ce texte figurait sur un bout de papier qui a été intercepté par l’enseignant (et n’a pas donc été rendu public, heureusement). A. Deltour représentera le Conseil Local à ce Conseil de Discipline (en tant que représentant élu l’année passée puisque la composition du Conseil de discipline est revue au premier C.A., soit... jeudi soir). Nous espérons que la sanction adoptée sera "éducative", et nous faisons remarquer que le texte n’ayant pas été publié sur internet, il est resté relativement privé, les dégâts sont donc limités. Cependant, il est important que les parents rappellent à leurs enfants qu’ils doivent faire particulièrement attention à ce qu’il écrivent et ne doivent donc pas écrire n’importe quoi sur les personnes, que ce soit sur un papier ou bien sûr a fortiori sur internet.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.85